Trois étoile
La note de Guide Restaurant
Adresse:
11, av St Lazare
34000 Montpellier
Tél: 04 99 58 38 38

Restaurant Le Jardin des Sens

Le Jardin des Sens :
Restaurant Beau Décor / Restaurant Gastronomique

Réservation Le Jardin des Sens

Adresse : 11, av St Lazare, 34000 Montpellier

restaurant-le-jardin-des-sens-2

restaurant groupe paris

Repas extraordinaires au restaurant des Frères Pourcel

Le menu « Sens et Découverte » du Jardins des Sens des Frères Pourcel nous a procuré ce soir-là émotions et surprises telles qu’on ne les ressent que chez les plus Grands. Il nous a proposé des explosions de saveurs et des curiosités, de longs voyages au travers des techniques de l’art culinaire et des découvertes de ces infatigables Globe Trotter que sont devenus les « Jumeaux Cuisiniers », les Frères Pourcel.

Les amuse-bouche d’abord, toujours soignés et abondants chez les Frères Pourcel, ouvrent le festival en fanfare : gâteau moelleux tiède aux olives et au chèvre, croquants aux olives servis avec l’apéritif, jusqu’ici rien d’exceptionnel si ce n’est de rappeler qu’on dîne bien dans le sud de la France, le pays où les olives taquinent les anchois et où les biquettes sont nourries de thym, de romarin et de serpolet.

Les racines ainsi plantées, il est temps de déployer ses ailes

C’est le rôle de la cuiller au maki de saumon, crudités et saumon fumé haché très fin, elle nous expédie directement quelque part entre l’Irlande et le Japon, en Concorde et en First s’il-vous-plaît. Les serveurs s’agitent et font de la place sur la table. Le ventre de thon rôti, houmous et parfum de menthe atterrit et joint les deux bords de la méditerranée, Marseille et sa pêche au thon rouge, le Liban, sa menthe et ses pois chiches pour une détonante expression. Le croustillant d’huître est posé dans un verre et son écume mousse vert comme un nem de Canton épousant une huître de Bouzigues. C’est l’amuse-bouche préféré de ma femme et pour cause : d’origine oléronaise, elle est grande amatrice de pâtés impériaux. J’avoue que c’est excellent, ma femme a définitivement très bon goût…

Le fondant de concombre, tartare de palourdes granité citron est presque de trop, c’est du moins ce que l’on pense avant de le déguster. Le glacé et le tiède s’opposent alors que les coquillages sont relevés de citron, c’est bon, c’est frais, cela rouvre l’appétit, heureusement qu’il était là finalement ce fondant.

6 services plus loin, la salade rafraichie de pistes, coco niçois et amandes fraîches, gelée d’eau de tomate, sa pulpe en condiment, nous surprend encore. Les pistes sont les petits chipirons locaux, pochés, tendres, relevés d’un gaspacho assaisonné à merveille : basilic, ail, amandes craquantes…du pistou sur les pistes, il fallait y penser.

La Bretagne revient au galop avec un tronçon de homard de la meilleure facture, rôti et posé sur un lit de confit d’oignons doux au thym et assiégé par une aérienne émulsion de pommes de terre. Fabuleux ensemble de goûts classiques, l’émulsion tiède est coulante et le homard ferme et entêtant, l’oignon lie, relève, adoucit, le thym monte en gamme, la partition est magnifiquement jouée.

Est-ce la fin des entrées ? Que nenni, la reine du printemps a ici aussi sa place

Sur une fine purée de courgettes, la fricassée de morilles façon lasagne, bouillon de morilles en émulsion vient emporter tous les goûts préalables. Impeccablement nettoyées, on nous sert des morilles de connaisseur, ni congelées ni séchées, magnifiées un point c’est tout.

L’escalope de foie gras de canard poêlée, polenta à l’ancienne, jus de griottes réglissé, galette de semoule fait office de premier sucré-salé de la soirée et dégage une formidable harmonie. Le foie est cuit à point, il a bon goût, la cerise le relève et les graines, baignées de jus suave, arrondissent le tout. Un grand plat.

Le filet de sole rôti, risotto de riz noir « vénéré » aux petits légumes, compotée de tomates à la coriandre est de la même facture. Le safran fait écho aux herbes, la consistance du riz est exquise, l’assiette est belle et « trop bonne ».

Alors que le sorbet pamplemousse relevé de Suze nous conduit en Normandie auvergnate, le filet d’agneau rosé vient des Pyrénées, son jus est aux citrons confits marocains, la samoussa tunisienne à l’épaule confite, les patates douces écrasées à la ricotta italienne et les févettes et blettes à la menthe d’on ne sait trop où. C’est l’embarquement pour le magnifique tour du monde des Frères Pourcel.

Nous décidons de faire l’impasse sur le fromage alors que nous trouvons les desserts et pâtisseries en de

Réservation Le Jardin des Sens

Adresse : 11, av St Lazare, 34000 Montpellier


Le Jardin des Sens

*numéro valable 4 minutes 1,34 euro/appel + 0,34 euro/minute

Articles récents

Voir tous les articles
Sitemap - Mentions Légales Dégustez un buffet froid Flunch Traiteur ! Avec vos amis ou votre famille !